Menu Blogue recherche

Budget du Québec 2018-2019: L’accès aux services éducatifs et la mobilisation en petite enfance au cœur des priorités gouvernementales

Montréal, le 28 mars 2018 – Avenir d’enfants salue les investissements confirmés hier dans le budget du Québec 2018-2019 par le ministre des Finances, M. Carlos Leitão, afin d’offrir aux familles en milieux défavorisés un accès gratuit et à temps plein aux services de garde éducatifs à l’enfance, ainsi que le soutien annoncé à la mobilisation locale et régionale en petite enfance jusqu’en 2023.

«Nous voyons d’un très bon œil cette reconnaissance par le gouvernement de l’importance d’agir tôt et de soutenir les familles pour favoriser le développement des enfants. Les mesures inscrites dans ce budget promettent d’importantes avancées pour le développement du plein potentiel de nos tout-petits», fait valoir Julie Dostaler, directrice générale d’Avenir d’enfants.

Accessibilité aux services de garde éducatifs à l’enfance

Parmi ces mesures, soulignons un engagement de 95 M$ sur 5 ans pour offrir la gratuité des services de garde subventionnés aux parents de milieux défavorisés. «Il s’agit d’un pas de géant pour assurer l’accessibilité aux services éducatifs qui, nous l’espérons, pourra éventuellement s’étendre aux familles à faible revenu n’étant pas prestataires des programmes ciblés par cette mesure», poursuit Mme Dostaler.

Soutien à la mobilisation régionale et locale en petite enfance

L’annonce d’un financement additionnel de 45 M$ de 2020 à 2023 pour soutenir la mobilisation locale et régionale est également une excellente nouvelle selon Avenir d’enfants. Ce faisant, le gouvernement confirme son intention de maintenir un soutien financier aux actions mises en œuvre par les partenaires engagés en petite enfance, tel qu’indiqué dans le Plan stratégique 2017-2022 du ministère de la Famille.

«Forte de près de 10 ans d’action collective, la mobilisation en petite enfance porte fruit pour favoriser le développement des tout-petits. Nous réitérons aujourd’hui la volonté d’Avenir d’enfants de collaborer avec le ministre de la Famille pour améliorer la qualité de vie des familles québécoises», conclut Julie Dostaler.

À propos d'Avenir d'enfants

Organisation à but non lucratif issue d'un partenariat entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon, Avenir d’enfants accompagne et soutient des milliers de partenaires agissant de façon concertée en petite enfance à l’échelle locale, régionale et nationale, incluant ceux issus des nations autochtones. Sa mission est de favoriser le développement global des enfants de 0 à 5 ans afin que chacun d’eux ait toutes les chances d’entreprendre avec succès son cheminement scolaire.