Menu Blogue recherche

Le projet Ilagiinut – Pour soutenir les familles du Nunavik

MONTRÉAL, 11 décembre 2014 – Les membres du Regional Partnership Committee of Nunavik, le Northern Village of Kuujjuaraapik en collaboration avec un groupe de chercheurs chapeautés par l‘École de psychoéducation de l’Université de Montréal et Avenir d’enfants ont conjugué leurs efforts pour donner le jour au projet Ilagiinut (Pour les familles en langue inuktitut). « Le Nunavik a une population jeune, qui croît plus rapidement que celle de l’ensemble du Québec », a souligné la directrice générale d’Avenir d’enfants, madame Marie-Claire Rouleau. « Aussi, nous sommes heureux d’accorder un soutien financier de 1 061 445 $ afin de permettre aux leaders d’Ilagiinut de mener cette initiative jusqu’en 2019 », a-t-elle ajouté. 

Ce projet  vise le soutien des communautés du Nunavik dans l’élaboration et la mise en oeuvre de plans d’action communautaires autour du développement des enfants et du soutien aux familles. Il est initié au sein du Northern Village of Kuujjuarapik sur la baie d’Hudson, dans le cadre d’un pilote, le Tasiurvik Center. Les leaders d’Ilagiinut travaillent de concert avec les divers services locaux et s’emploient à développer des réseaux de soutien aux paliers local et régional, en respectant l’autodétermination du peuple inuit, sa culture et son savoir. De nouvelles stratégies pour soutenir l'appropriation et la pérennisation des activités déployées dans la communauté seront élaborées. Spécifions également que les apprentissages acquis dans le cadre de ce projet pilote seront évalués pour ensuite être partagés aux autres communautés du Nunavik.

« Ilagiinut s’inscrit tout à fait dans la lignée des enjeux qui sont chers aux miens : l’enseignement, le devenir de la jeunesse et l’appropriation de notre pouvoir (empowerment) », a mentionné la directrice de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik et membre du RPC,madame Minnie Grey, nommée Chevalière de l’Ordre national du Québec.

Avenir d’enfants est fier de poursuivre sa mission en collaborant avec les partenaires inuits, tant au palier local que régional, afin de soutenir ce projet qui veille au bien-être des enfants d’aujourd’hui et des parents de demain.  

À propos d'Avenir d'enfants

Avenir d'enfants est une organisation à but non lucratif (OBNL) qui est issue d'un partenariat entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon. Il administre et distribue la contribution de ces deux partenaires qui vise à favoriser le développement global des enfants âgés de 5 ans et moins vivant en situation de pauvreté. Afin que chacun d'eux ait toutes les chances d'avoir un bon départ dans la vie et soit prêt à entreprendre avec succès son cheminement scolaire, Avenir d'enfants soutient financièrement et accompagne des communautés locales et des promoteurs de projets en transfert de connaissances.

À propos du Regional Partnership Committee

Le Regional Partnership Committee of Nunavik (RPC) est constitué de membres représentant  les principales organisations du Nunavik. Il a pour mandat de développer une vision commune pour les quatorze communautés vivant sur ce territoire, de déterminer les priorités régionales et les ressources potentielles de financement pour les différentes initiatives et, en misant sur la contribution de toutes les organisations, de s’assurer que la culture, la langue, l’histoire et les valeurs du peuple inuit soient à la base des initiatives mises de l’avant par les maires des communautés. Il doit également  développer et mettre en œuvre un plan d’action qui répond à la fois aux préoccupations soulevées lors du Symposium « Leading the way for our children », qui s’est tenu en 2005, et aux recommandations de l’Enquête portant sur les services de protection de la jeunesse dans la baie d’Ungava et la baie d’Hudson, publiée par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec en 2007.

À propos du Northern Village of Kuujjuaraapik

Créé en vertu de la Loi sur les villages nordiques et l’administration régionale Kativik à la suite de la signature de la Convention de la Baie James et du Nord québécois en 1975, le Northern Village of Kuujjuaraapik est le fiduciaire du projet Ilagiinut et met à la disposition de la communauté de Kuujjuaraapik un bâtiment pour la mise en œuvre des activités.

À propos de l’équipe de recherche de l’Université de Montréal

L'équipe de recherche chapeautée par Sarah Fraser, professeure en psychoéducation à l'Université de Montréal, inclut deux étudiantes, soit Kim P. Brouillette et Geneviève Chénard, et un petit groupe de chercheurs, notamment Fabienne Lagueux (Université de Sherbrooke), Georgia Vrakas (UQTR) et Arlene Laliberté (UQAT). L'équipe prône une approche recherche-action, une recherche qui se base sur des principes d'égalité, de respect, d'échange, et d'apprentissage multidirectionnel.

 

Sources :

Avenir d'enfants
Catherine Chouinard, directrice, Valorisation et communication
514 526-2187, poste 5208
chouinardc@avenirdenfants.org

Regional Partnership Committee of Nunavik
Jennifer Hunter, coordonnatrice
514-745-8880
j_hunter@makivik.org