Menu Blogue recherche

Les partenaires sociocommunautaires de la Manicouagan s'engagent dans l'action envers les tout-petits

Baie-Comeau, le 27 février 2013 − C'est sous l'appellation Manicouagan, on s'attache! (M-OA / Aime-moi) que les partenaires impliqués, c'est-à-dire la Maison des familles, la Commission scolaire de l'Estuaire, le Centre de protection et de réadaptation de la Côte-Nord, le Centre de jour Marie-de-l'Incarnation, le Comité Gendron, le Centre de bénévolat Manicouagan, le Centre de santé et des services sociaux de Manicouagan, AlimentAction, Innovation et développement Manicouagan, Homme aide Manicouagan, ainsi que certains centres de la petite enfance du milieu, se sont regroupés et engagés dans une démarche de concertation qui se concrétisera en un plan d'action triennal, qui sera déposé en octobre 2013.

M-OA s'est donné comme vision que les enfants de la Manicouagan provenant de milieux défavorisés puissent être sécurisés par un lien d'attachement de qualité avec leurs parents et jouir ainsi de conditions favorables à leur développement. Qui ne veut pas que nos générations qui suivront aient tous les outils pour bien évoluer dans les différentes sphères de la société? Quelle communauté ne souhaite pas offrir un milieu de vie de qualité, sécuritaire, permettant l'épanouissement de tous ses résidents, y compris les jeunes enfants qui en font partie? Tout cela exige de travailler ensemble, en misant sur des approches qui auront des effets durables pour un développement global harmonieux des enfants, ayant ainsi des effets favorables sur leur réussite scolaire.

Les perceptions courantes d'un territoire présentant des perspectives de croissance destinées au développement nordique, aux chantiers d'envergure, aux grandes industries ou d'un bassin d'emplois important peuvent permette de penser qu'il est à l'abri de la pauvreté sous différentes formes, ce qui n'est malheureusement pas le cas. De plus, les personnes démunies au sein de la Manicouagan peuvent se retrouver des plus isolées, voire marginalisées. Les organismes du milieu sont quant à eux fortement impliqués dans cet univers et ces réalités.

L'approche d'Avenir d'enfants de proposer à des communautés de se mobiliser et d'agir ensemble pour le mieux-être des 0-5 ans et leurs familles sur un territoire donné, représente une occasion enrichissante pour les organismes de la Manicouagan. « Avant tout, cette démarche permet de se donner une vue d'ensemble de la situation actuelle, des enjeux liés aux 0-5 ans, en tentant de connaitre leur environnement familial ainsi que la place que leur donne la communauté », de préciser Karine Bujold, agente de développement régional d'Avenir d'enfants pour la Côte-Nord.

« Lorsque nous aurons bien établi la liste des services offerts et précisé les constats qui influencent le développement des 0-5 ans pour favoriser une entrée scolaire des plus réussie, il sera aussi possible d'établir un réel diagnostic et ainsi, d'arrimer nos services ou encore de cibler de nouvelles initiatives sur le terrain pour répondre aux besoins », d'ajouter Mélanie Lapointe, coordonnatrice de la Maison des familles.

La démarche a donc débuté en ce sens récemment. Tous les partenaires qui se sentent interpellés peuvent rejoindre les membres du regroupement. Des parents intéressés par le sujet pourront également se joindre aux travaux, le moment venu.

M-OA chapeaute la démarche, accompagné et soutenu financièrement par l'organisation Avenir d'enfants, en offrant la possibilité au regroupement de se doter d'une ressource humaine dédiée pour coordonner les travaux. Renée Bolduc, travailleuse autonome, a été choisie pour accompagner le regroupement qui pourra diffuser sa planification triennale dès l'automne prochain, où des projets seront portés et animés par les partenaires du milieu, pour les tout-petits de la Manicouagan.

Rappelons qu'Avenir d'enfants est une organisation à but non lucratif (OBNL) issue d'un partenariat entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon. Elle administre et distribue la contribution de ces deux partenaires qui vise à favoriser le développement global des enfants âgés de cinq ans et moins vivant en situation de pauvreté. Afin que chacun d'eux ait toutes les chances d'avoir un bon départ dans la vie et soit prêt à entreprendre avec succès son cheminement scolaire, Avenir d'enfants accompagne et soutient financièrement des communautés locales ainsi que des promoteurs de projets en transfert et appropriation de connaissances.

− 30 −

Source :
Renée Bolduc
418 378-4821