Menu Blogue recherche

Allocution de Claude Chagnon, président de la Fondation Lucie et André Chagnon, prononcée lors de l'ouverture du forum Tous pour eux

Madame la ministre,
Chers partenaires d'Avenir d'enfants,

Il est bien évident que je suis heureux d'être parmi vous ce matin, car un événement comme celui-ci est une démonstration bien concrète que la mobilisation des personnes qui, comme nous, se passionnent pour le développement de nos enfants au Québec, va bon train.

Je veux simplement vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à ce Forum.

Il y a maintenant plusieurs mois, lorsqu'avec notre partenaire, le gouvernement du Québec, nous avons décidé de supporter la création d'Avenir d'enfants, nous voulions premièrement vous permettre d'avoir accès à un nouvel outil destiné à appuyer votre travail sur le terrain.

Une de nos priorités était de favoriser les échanges entre tous les intervenants afin que toutes les personnes, possédant des expertises et des expériences diverses, puissent discuter et apprendre les unes des autres. Nous souhaitons que les deux journées qui viennent soient pour vous une source d'inspiration et de partage.

Notre Fondation a maintenant dix ans et nous constatons tous les jours que l'action émanant de la base est encore ce qui est le plus efficace. L'approche que nous avons décidée d'adopter, dès nos débuts, est plus complexe qu'un simple appui financier à des projets aussi intéressants soient-ils. En effet, nous nous sommes donné une mission que l'on peut résumer ainsi : nous voulons prévenir la pauvreté. Pour y parvenir, nous ciblons la réussite éducative des jeunes Québécois en privilégiant le développement de leur plein potentiel, dès leur conception jusqu'à 17 ans, et en contribuant à la mise en place des conditions qui répondent à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Vous comprenez mieux pourquoi votre travail, dans vos communautés ou dans vos divers milieux, est tellement en ligne avec nos préoccupations et pourquoi nous souhaitons vous apporter le soutien dont vous avez besoin.

Peut-être que, dans le passé, nous n'avons pas toujours été de très bons communicateurs, mais je peux vous assurer aujourd'hui que nous avons toujours cru très sincèrement que les acteurs sur le terrain étaient les mieux placés pour effectuer des changements en profondeur dans notre société.

2011 marque les 50 ans de la Révolution tranquille. Cette période de l'histoire du Québec a démontré que les Québécois, lorsqu'ils laissent aller leur créativité, sont des innovateurs exceptionnels, qui savent trouver pour leur société des solutions adaptées à ses besoins spécifiques.

Je profite de l'occasion pour saluer tout particulièrement une personne qui a grandement inspiré l'action de notre Fondation. Cette personne, présente à notre Forum, c'est Camil Bouchard. Il y a maintenant vingt ans, Camil et son équipe produisaient ce qui, à mon sens, fût l'un des meilleurs rapports soumis aux Québécois : « Un Québec fou de ses enfants ».

Ce rapport est encore très actuel et je suis heureux de voir que la plupart des recommandations ont été appliquées, au fil des ans, par tous les gouvernements qui se sont succédé à la tête du Québec, peu importe le parti politique. Aujourd'hui, le Québec s'est doté de politiques familiales qui font l'envie de plusieurs provinces canadiennes et même d'autres pays.

Merci, Camil, pour cette contribution exceptionnelle à notre société.

Nous avons raison d'être fiers de ce qui a été accompli, mais nous avons le devoir, pour l'avenir de nos enfants, de continuer cette innovation sociale nécessaire au développement de nos petits.

Je vous souhaite donc deux belles journées qui, je l'espère, vous permettront de mieux vous connaître et de partager avec l'équipe d'Avenir d'enfants toutes vos connaissances et vos expériences.

Bon Forum

Claude Chagnon
Président de la Fondation Lucie et André Chagnon
Membre du conseil d'administration d'Avenir d'enfants

Montréal, le 15 février 2011